Youssef Chahed fait une rentrée politique très scolaire

18 septembre 2016

La communication par l’image est dépassée. Pourquoi y aller par quatre chemins. Nous sommes dans un contexte qui impose le pragmatisme et le pragmatisme veut que nous allions droit au but. Il est vrai que les manuels de communication insistent sur l’effet de l’image, sur l’art de la travailler et du bénéfice susceptible d’en être dégagé. Il est vrai que, quand le topo est vierge, il est facile d’ancrer une identité nouvelle, presque exclusivement visuelle, une identité politique faite de superposition de « persona » dégagées dans... [Lire la suite]

Gouvernement Chahed: A-t-on vraiment choisi la sortie de crise?

24 août 2016

Quoique réalisé dans un contexte temporel loin d’être propice aux polémiques (les mois d’été où l’attention générale est ailleurs), le changement au sein du gouvernement ne passe pas sans critiques. Le paysage politique nouveau qui attend la Tunisie, à la rentrée, est généré par une crise économique et des indicateurs au rouge, il n’en est, toutefois, pas moins responsable, actuellement, d’une crise politique parmi les partis au pouvoir. Il n’est pas non plus exempté d’une crise interne voire inter-partis, au vu de sa composition partisane... [Lire la suite]

Youssef Chahed et le rajeunissement de l’État: Les quadras n’ont pas de baguette magique

5 août 2016

Son nom a commencé à circuler deux jours avant qu’il ne soit cité officiellement dans une cérémonie consacrée à son investiture. Youssef Chahed a été chargé par le président de la République de former un nouveau gouvernement en remplacement de celui de Habib Essid acculé au départ. Point de surprise pour ceux qui croyaient en la possibilité de voir un désaccord autour du jeune agronome de 41 ans, point de manœuvre bloquante de la part de l’UGTT, point de stratège de la part de Béji Caïd Essebsi. Sa stratégie aura été de ne pas en avoir une. Et c’est sans... [Lire la suite]

Départ de Habib Essid: Et si c’était un mauvais choix?

24 juillet 2016

Depuis que Béji Caid Essebsi a lancé la bombe du gouvernement d’union nationale à former urgemment, on ne cesse d’en parler: partira, partira pas. Habib Essid sur un siège éjectable, certes, mais bien accroché à son siège, tant les coups lui viennent de partout. Habib Essid vit, ces derniers jours à la Kasbah, les aléas d’un gouvernement politique partisan. Lâché par ses propres ministres, il découvre la politique des stratèges. Celle de figures politico-médiatiques poussées par les urnes et soutenues par une opinion publique regardant là où l’on voudrait... [Lire la suite]

Attentat de Nice: Il est temps de s’unir et de passer à l’action

16 juillet 2016

L’horreur a frappé à Nice, dans la nuit du 14 juillet. Un soir de fête qui a tourné au drame. Près de 80 personnes décédées et plusieurs dizaines de blessés. Une solidarité internationale a été exprimée. Du côté tunisien, les réseaux sociaux se sont enflammés à l’annonce de la catastrophe. Les officiels ont pris position dès le lendemain du drame et les avis quoique convergents ont concordé autour d’une empathie transcendante. Il faut dire que les Tunisiens sont concernés à plus d’un égard. La terreur qu’a connue la France hier nous l’avions... [Lire la suite]

L’anarchie tue

28 juin 2016

Chers gouvernants, vous qui guettez la moindre de nos failles, qui veillez à nos mœurs de bons musulmans respectant le texte saint, pour vous a été lancée hier une pétition pour que soient interdits les quads à la plage. La chose a l’air bien simple. Et pourtant, c’est à nous d’attirer votre attention pour que vous nous protégiez et préserviez notre sécurité de l’incivisme des nôtres. Et l’incivisme a frappé samedi dernier. L’affaire a secoué la Tunisie. « Fait divers » a titré un des médias électroniques de la place. Et... [Lire la suite]

Le Brexit et nous

25 juin 2016

  L’on s’est réveillés, ce vendredi 24 juin, sur une nouvelle qui n’en finira pas de bouleverser le monde. Brexit, les eurosceptiques ont eu gain de cause. Les Britanniques ont dit leur mot et leur mot était des moins prévisibles, les sondages d’opinion ayant été très loin d’anticiper pareille tendance. Frilosité internationale. Mais, en Tunisie, on se frotte les mains en pensant dinar. C’est que notre monnaie en baisse vertigineuse depuis un certain temps y gagnerait. Elle y gagnerait non pas en s’appréciant davantage mais en se dépréciant... [Lire la suite]

Quand le ramadan accentue nos défauts, nous sommes encore loin de l’avenir

11 juin 2016

Le mois de Ramadan est à son début. 30 jours de vie au ralenti pour une Tunisie qui n’a toujours pas trouvé son rythme de croisière. Côté administrations, c’est un laisser-aller aussi habituel que dangereux qui prime. Fonctionnaires absents ou en retard, service mou et rendement frôlant le zéro pour cent. Kamel Ayadi n’y pourra rien. La paresse en pareille saison est régulière et la conscience citoyenne, notion à l’intensité occasionnelle. Les paroles du ministre de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption ne seront qu’un... [Lire la suite]

BCE – Essid: De la « Nation gâteau » à la « Nation couffin »

4 juin 2016

Après la parabole de la Nation gâteau dont les morceaux se partagent entre alliés au pouvoir, voici venue l’image de la Nation couffin dont on se charge tous, citoyens comme gouvernants, de porter l’anse. La Tunisie devient ce lourd fardeau que nous devons tous assumer pour pouvoir poursuivre tant bien que mal la marche vers un avenir brumeux. Beji Caïd Essebsi l’a dit dans son interview télévisée du 2 juin 2016. L’heure est au pragmatisme. Oui, Monsieur le Président, nous l’avons compris. Bien avant! La prochaine période sera celle des changements. Le... [Lire la suite]

Néjiba Hamrouni: Le repos de la guerrière

1 juin 2016

L’information a été annoncée, hier, en fin de soirée. Néjiba Hamrouni est décédée le 29 mai 2016, des suites d’une longue maladie. Un dernier combat pour celle qui a consacré sa vie à la lutte pour la liberté de la presse. L’ancienne présidente du Syndicat National des Journalistes Tunisiens a surtout œuvré pour que le pouvoir n’interfère pas dans le cadre du journalisme, ni comme outil de répression et de pression, ni comme moyen de corruption et d’amadouement. Néjiba Hamrouni est de ces femmes qui ne sont pas rares en Tunisie, femmes qui croient... [Lire la suite]