Au Fil du Net

Médecins contre journalistes: Ces métiers nobles que l’on malmène

7 février 2017

Je me suis endormie hier au rythme des notifications de mes amis médecins dénigrant, sur leurs pages, des radios de la place. La guerre est annoncée et elle prend des proportions corporatistes. Sommes-nous, nous journalistes, en guerre contre les médecins? Il semblerait que oui. C’est ce que laissent, du moins, augurer les messages d’indignation, les menaces de réaction et l’annonce d’une grève décrétée par nos blouses blanches pour la date du 8 février. Soutenir ma corporation ou celle des autres? Est-ce une manière adéquate de se positionner par rapport au... [Lire la suite]

La La Land, ce film où le rêve a le premier rôle

5 février 2017

Lorsque l’urbain se charge de couleurs, lorsque son stress est suppléé par l’euphorie, lorsque le bruit des klaxons laisse place à des notes de musique, vous entrez dans le monde déconcertant de La La Land*. Un drôle d’univers qui s’appose à celui quotidien et lui oppose une perception autre des choses et de leur déroulement. Le monde devient rêvé mais aussi réfléchi, le focus large et reflet centré sur l’intérieur des êtres aussi. Des personnages dansant, chantant, aux sentiments emphatiques, au ressenti amplifié. Dans ce monde frôlant l’onirique,... [Lire la suite]

Habib Cheikhrouhou, le père d’Assabah, raconté par sa fille

28 janvier 2017

Il a fondé Dar Assabah, grand média tunisien, aujourd’hui au centre d’un débat visant la finalisation de sa cession. Ce projet de vie (passé partiellement entre les mains du gendre de Ben Ali et confisqué à la suite de la révolution par l’Etat tunisien) porte, en effet, dans son ADN, le nom d’un des pionniers de ce pays: Habib Cheikhrouhou, venu de Sfax à Tunis, dans les années de lutte anti-colonialiste, militer par les mots et par les actes. Plus qu’un projet éditorial, plus qu’une vocation informative, Habib Cheikhrouhou a été un porteur de projet... [Lire la suite]

10 suggestions de lecture pour « entrer » dans l’étude du monde arabe

27 janvier 2017

Découvrir le monde arabe via l’écrit, une approche incomplète certes, mais efficace pour appréhender des sociétés et des politiques en mutation. « Pour les personnes curieuses mais pressées, pour celles qui voudraient creuser mais qui jonglent avec plusieurs sujets, pour celles qui débutent et qui ont peur d’être noyées », Charles Thepaut, diplomate français passionné par la zone MENA, propose cette liste de lecture: 1) Les Arabes, leur destin et le nôtre, de Jean-Pierre Filiu qui trace une fresque historique très efficace pour bien avoir les éléments... [Lire la suite]

Bahi Ladgham raconté par sa fille

25 janvier 2017

18 janvier 1952, la Tunisie débutait sa bataille contre la colonisation. Une date marquant la révolte d’un peuple et celle d’une classe politique travaillant autour et en marge de Habib Bourguiba. Bahi Ladgham fait partie de ces hommes de la « période cruciale » devenus, une fois le combat fini, les leaders d’après indépendance. Retour sur l’oeuvre et la vie de cette figure de l’Histoire tunisienne, en compagnie de sa fille. Bahi Ladgham et sa fille Zohra (à 20 ans), à Paris où elle était étudiante Lorsqu’elle parle de son père,... [Lire la suite]

Mariée à 13 ans: Il est urgent de revoir nos lois

17 décembre 2016

Elle a 13 ans. 14, dans un mois, d’après le procureur de la République au Kef. Elle a été consentante, toujours selon lui, pour avoir une relation avec le beau-frère de ses deux soeurs. Elle en sera l’épouse d’après une décision de justice (voir article*) l’autorisant à se marier, à son âge, à celui qui est perçu comme son violeur. C’est qu’être consentante à 13 ans ne peut tenir comme argument pour de nombreuses personnes que l’affaire a choquées. C’est qu’à un aussi jeune âge, l’on ne peut avoir assez de discernement... [Lire la suite]

Interview d’Arlette Chabot: BCE est « conscient que le temps lui est compté »

3 décembre 2016

« Tunisie: La démocratie en Terre d’Islam » est un livre-entretien avec Béji Caïd Essebsi qui sort le 1er décembre 2016. Il est édité chez Plon et est écrit par la journaliste française Arlette Chabot. Ce livre, comme cela est mentionné dès le prologue, est envisagé par le président de la République tunisienne comme un « plaidoyer pour la cause de son pays », un livre personnel, n’engageant en rien la présidence de la République et dans lequel BCE déclare « préférer – pour la liberté qu’elle lui procure –... [Lire la suite]

2020, c’est demain!

29 novembre 2016

Nous y sommes presque! C’est demain que la Tunisie accueillera ses hôtes et entamera sa Conférence sur l’Investissement. Deux jours de réseautage, de débats et d’échanges; deux jours d’accords, de signatures et de partenariats, on nous l’a promis. Le pays entier croise les doigts et retient son souffle. Une préparation qui a duré plusieurs mois et une ambiance de grand-messe. Un petit tour aux abords du Palais des Congrès permet de mesurer la tension du J-1 et d’en voir les résultats. Une propreté que l’on n’a pas vue depuis un moment déjà.... [Lire la suite]

Nagdh n’est plus martyr ou la débâcle du système

17 novembre 2016

Monsieur le Président, Nous avions appris, le 18 octobre 2012, que le débat des idées (ou plutôt son absence) se faisait suppléer par les coups, que l’intolérance pouvait finir en meurtre et que la différence d’idées pouvait être un motif de violence et d’assassinat. Nous avons appris, hier 14 novembre 2016, que lyncher une personne jusqu’à la voir mourir sous les coups ne pouvait donner lieu qu’à un non-lieu. Nagdh, vous connaissez ce nom, Monsieur le Président. Vous l’aviez tant de fois répété, lors de votre campagne électorale. Son lynchage... [Lire la suite]

Grand ménage au Kärcher, quand l’exécutif tunisien s’exécute

20 octobre 2016

Nettoyer le centre ville au kärcher. A grande eau, purger les trottoirs. Eloigner les étals anarchiques. Décongestionner les grandes artères. Affronter l’économie parallèle. Aller jusque son terrain et tenter d’y gagner du terrain, justement. Mettre de l’ordre dans ses lois. Revoir ses bases. En préparer des bonnes pour l’étape à venir. Le gouvernement Chahed et ses adjuvants ont entamé leur grand ménage d’automne. Une Tunisie propre, respectueuse des accords internationaux. Même en chantier, cela devrait être beau à voir et rassurer. Et ce n’est... [Lire la suite]